NON au golf immobilier !

Le projet

Le projet urbanistique du Domaine de Geneste sur la commune de Villenave d’Ornon, prévoit la création d’un parc d’affaires, l’aménagement d’un lotissement et d’un golf. Il empiète sur le site Natura 2000 du Bocage humide de Cadaujac et Saint Médardd’Eyr ans (FR7000688) et il est contigu au site Natura 2000 de la Garonne (FR72007 00). Il occupe également une partie d’une ZNIEFF de type II (n°35130000). Compte tenu de ses nombreux impacts environnementaux, l’association Aquitaine Alternatives avait réussi à stopper le projet initié en 1988 et appelé à l’époque « Domaine de la Plantation». Après quelques années, le projet a été relancé sous le nom de « Domaine de Geneste ». La SEPANSO Gironde a bien tenté de contrer juridiquement le second projet de golf, mais le tribunal administratif de Bordeaux lui a donné tort le 08/01/2015. Selon son promoteur, la « vaste zone naturelle exceptionnelle sera aménagée en golf « écologique » de 18 trous avec « pitch and putt » de 9 trous, un Club House, un hôtel d’environ 60 chambres et des résidences-services. ». Qu’est-ce qu’un golf écologique ? Que restera-t-il des espèces protégées et de leurs habitats après le passage des bulldozers ? Le golf étant situé en zone inondable, gageons que les lois de la nature se rappellent tôt ou tard au bon souvenir des aménageurs. Alors que les travaux sont entrés dans leur phase active, un collectif de militants a repris en mai 2016, le flambeau de la lutte contre le projet de golf.

Les Gardiens de la côte soutienne ce collectif et sollicitent votre bienveillance afin de contrer la poursuite de ce projet en signant la pétition.

Services écologiques

La Plantation-Geneste est située à quelques kilomètres au sud de Bordeaux en bordure de Garonne. Ce bocage est irremplaçable sur le plan écologique pour plusieurs raisons :

1- Rôle essentiel dans la prévention des risques d’inondations par son bassin d’expansion des crue. 2 – Lutte contre l’érosion des berges par une végétation adaptée à ce type de milieu. 3 – Filtre physique et biologique participant à la qualité des eaux fluviales. 4 – Stockage des eaux de pluies. 5 – Source d’alimentation des nappes phréatiques. 6 – Réservoir de biodiversité faunistique et floristique.

Enjeux sociaux

Le Domaine de la Plantation-Geneste, c’est aussi d’anciennes terres fertiles, où, il n’y a pas si longtemps, quelques fermes maintenaient encore une agriculture vivrière en marge d’une des plus grandes cités de l’hexagone. Certains se souviennent encore avec émotion d’être allé chercher du lait frais dans l’une de ces bâtisses entourées de prés où paissaient quelques vaches. Cette terre si on devait y laisser l’empreinte humaine, serait parfaite pour développer l’agriculture paysanne qui confère dignité et autonomie alimentaire à qui fait le choix de les exécuter. Il faut préciser qu’en zone Natura 2000 les obligations légales des agriculteurs sont très strictes dans le but unique de préserver l’écosystème du bocage. Tous ces interdits ont pour légitimes et unique but de protéger l’écosystème du bocage.

Agissons !

Les travaux ont déjà commencé… En effet, quelques pelles mécaniques ont dévoré la berge d’un étang, des camions ont détruit l’un des petits chemins qui sillonnent la friche, mais encore rien d’irrémédiable ! Cependant, il ne faut plus tarder : riverains, jardiniers du dimanche, aspirants paysans, constructeurs de cabanes, promeneurs contemplatifs respectueux de ces lieux gorgés de nature et d’histoire, rénovateurs de vieilles bâtisses, lanceurs de pierres, passionnés de plantes, d’insectes ou bien d’oiseaux, baigneurs estivaux, amoureux des déjeuners sur l’herbe à portée de bicyclette ou bien simples curieux … Désormais, c’est à chacun et à tous de se dresser avec détermination et sang-froid contre le saccage qui a cours au Domaine de la Plantation-Geneste. Signez la pétition c’est déjà un premier pas

Suivez l’actualité des Gardiens de la Côte sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire