Début du combat : 24/02/2012

Date de clôture du dossier : 06/04/2012

Combat porté par : Rémi

geo_mashup_map

Demande de renouvellement d'un permis d'exploration pétrolière en Méditerranée.

En 2002, un permis d'exploration pétrolière est accordé sur une zone de 25 000km2 au large de Marseille. Depuis cette date, le permis a été renouvelé chaque année. Aujourd'hui, les sociétés Melrose et Noble Energie sont en attente du renouvellement du permis d'exploration.

A ce stade de l'exploration, le renouvellement du permis signifierait une campagne sismique 3D (dont les ondes sont très nocives pour les cétacés), mais aussi des forages profonds. Cela sur un sol naturellement instable à proximité de deux épicentres.

Rappelons qu'une plateforme pétrolière présente un risque important de catastrophe environnementale à l'image de celle de Deepwater Horizon en 2010. mais elle représente également une menace de pollution par hydrocarbures (durant les opérations de maintenance et d'exploitation) qui pourrait avoir des conséquences sur l'environnement et la santé humaine. Enfin, sans démantèlement adapté, ces plateformes deviennent des déchets en mer.

Des efforts constants sont mis en place pour protéger la Méditerranée, notamment via le développement de zones de protection de plus en plus nombreuses (Sanctuaire Pelagos, Parc National de Port-Cros, futur Parc national des Calanques, zones protégées des Bouches de Bonifacio, Réserve de Scandola...). L'éventualité de voir naître une telle menace pour nos côtes méditerranéenne est insupportable!

Depuis la création de ce combat Gardien de la Côte, porté par Rémi et soutenu par l'Antenne Surfrider Bouches du Rhône, nous avons adopté un positionnement clair contre le renouvellement de ce permis d'exploration et nous nous sommes associés à d'autres associations pour faire entendre nos voix (Greenpeace, FNH, FNE,URVN...). Une pétrolmob a même été organisée pour protester contre le renouvellement.

Ce dossier a été clôturé le 06 avril 2012, lorsque Nicolas Sarkozy a annoncé qu'il n'y aurait aucune recherche d'hydrocarbures en Méditerranée.

Le Gardien

Rémi est co-responsable de l'antenne SFE Bouches-du-Rhône.

Rémi - Pétrole offshore en Méd

Février 2012, ouverture du dossier Gardiens de la Côte en opposition au renouvellement du permis d'exploration pétrolière en Méditerranée.

13 Mars 2012, Jacques Beall, représentant de Surfrider auprès du Conseil Economique Social et de l'Environnement a publié un rapport intitulé "de la gestion préventive des risques environnementaux: la sécurité des plateformes pétrolières en mer".

31 Mars 2012, le Gardien de la Côte et l'Antenne Surfrider Bouches du Rhône se sont joints au Collectif Non aux Hydrocarbures en Mer pour organiser, à Marseille, un "référendum d'initiative portlaire". Le principe: les marseillais devaient se prononcer par un poisson blanc (pour) et par un poisson noir (contre). Le résultat fut sans appel, la majorité étant contre toute nouvelle exploration pétrolière en Méditerranée.

06 avril 2012, Nicolas Sarkozy, lors de son déplacement à Caen, s'est positionné contre toute recherche d'hydrocarbures en Méditerranée. Déclaration confirmée plus tard par sa porte-parole Nathalie Kosciusko-Morizet qui a affirmé que le renouvellement de permis d'exploration en méditerranée n'aurait pas lieu.

07 et 08 Avril 2012 : Deux manifestations (prévues de longue date), l'une sur terre et l'autre sur mer.

Juin 2013: le permis "Rhône Maritime" est officiellement retiré de la liste des permis sur le site du ministère de l'environnement. Cependant, plusieurs recours en contentieux sont encore en cours.

C'est donc une nouvelle réjouissante et encourageante pour le Gardien, Rémi, l'antenne SFE des Bouches-du-Rhône et l'ensemble des acteurs de cette opposition!

Chronologie des faits

Laisser un commentaire