Début du combat : 28/10/2015

Combat porté par : Philippe

geo_mashup_map

Depuis quelques années un conflit d’intérêt oppose pratiquants d’activités nautiques et pêcheurs professionnels. Deux bateaux de la côte Aquitaine sont particulièrement concernés, le « Puma » pour la zone d’Arcachon et le « Chipiron » pour la zone de Capbreton.

Ces deux navires pratiquent du 1er mai au 30 octobre une pêche intensive et dangereuse pour l’ensemble des utilisateurs du littoral. La technique utilisée a déjà fait des « victimes », notamment des surfeurs qui se sont retrouvés encerclés par les filets.

Ces navires déposent une extrémité du filet sur le patin de sable de la baïne, puis à très grande vitesse pour surprendre le poisson et le piéger, ils dessinent une spirale puis foncent vers le rivage, longent le ressac à quelques mètres et viennent « encercler » le poisson. Le problème est alors bien évidemment que dans le piège, il peut aussi y avoir des surfeurs, … Deux bateaux pour beaucoup de nuisance…

Cette technique est en outre non seulement dangereuse mais elle a aussi un impact dévastateur sur le milieu aquatique et notamment, pour ce cas précis, sur la population des bars. Cette espèce est menacée de disparition, les navires pillant la ressource sans laisser le temps à celle-ci de se régénérer. Les nuisances physiques (bruits, odeurs) et environnementales ont fait l’objet de plusieurs plaintes et mains-courantes qui ont été déposées par les stations balnéaires ainsi que par la Fédération de Surf. Aujourd'hui encore, tout cela reste sans réponse...

Face à cette menace qui pèse sur l’environnement comme sur les usagers, face à l’immobilisme général des institutions et des autorités compétentes, Philippe Garcia, amoureux de son littoral et de la pêche, s’investit avec toute l’énergie possible pour stopper ces agissements. Il a lancé une pétition, alerté les médias et porté haut son combat qui, s'il se porte sur la côte Aquitaine, touche bien au-delà. Au-delà d’actions de sensibilisation locale, de discussions, de ralliement à sa cause, il a choisi de monter un dossier Gardiens de la Côte afin de donner encore plus d’ampleur à son combat.

Le magazine Pêche en Mer paru en juin 2017 publie un article écrit par Philippe notre Gardien. Cet article analyse l'impasse politique dans laquelle se trouve la pêche au bar amateur et professionnelle en France.

 

Le Gardien

Philippe, pêcheur amateur, amoureux du littoral, homme de conviction.

Il mène ce combat avec l'océan aux tripes.

Photo Philippe Garcia

depuis des années : une pêche au mépris des usagers du littoral

26 juillet 2015 : lancement d’une pétition soutenue par la Fédération Nationale des Pêcheurs Plaisanciers et Sportifs de France (FNPPSF) mais aussi par l’Association Européenne des Fabricants et grossistes en Matériel de Pêche (EFTTA) qui a recueillie plus de 2000 signatures

Pour signer la pétition : cliquez ici

15 août 2015 : Après diffusion de la pétition concernant la pêche sur Arcachon et Capbreton  les armateurs visés se sont défendus par une lettre ouverte reprise dans un article du journal Sud-Ouest.

Philipe a publié et fait publié de nombreux articles sur ce dossier emblématique des conflits d'usages où, quant un comportement obtus et autocentré engendre des vagues de protestations

Janvier 2017 : SFE et le CR des plaisanciers s'associent pour ce même combat

Juin 2017 : Le magazine Pêche en mer publie un article sur la pêche aux bars écrit par Philippe, notre gardien.

Chronologie des faits

Laisser un commentaire