Début du combat : 04/07/2012

Combat porté par : Eric

geo_mashup_map

Le projet d'extension du Port Méditerranée de la commune de Six-Fours-les-plages (Var) met en danger la plage de Bonnegrâce plus connue sous le nom de « Brutal Beach ». Brutal Beach est un site très fréquenté par les surfeurs et véliplanchistes. Cependant, un procès verbal daté du 17 janvier 2012 définit les conditions de réaménagement dudit Port de plaisance. La solution retenue est appelée « digue-mixte » et prévoit notamment la construction d'un brise-lame et d'une infrastructure contribuant à l'artificialisation de cette plage et affectant l’hydrodynamisme local et la qualité de l’eau par un processus d'envasement impactant sur le déroulement des vagues et augmentant la turbidité.

L'augmentation de la capacité de stockage du Port Méditerranée pourrait favoriser l'accroissement des rejets d'eaux grises et noires par les bateaux à quai et poser des problèmes de qualité des eaux et de santé sur les baigneurs et pratiquants de sports de glisse. C’est contre cette menace que s’est mobilisé Eric, le Gardien et membre du « Collectif pour sauver Brutal Beach », et SFE antenne West Var. L’objectif est de préserver le patrimoine culturel, paysager et écologique du site. La première action pour clamer l’opposition à ce projet a été la mise en ligne d’une pétition.

Le 14 septembre 2012, l’autorité environnementale de la préfecture du Var a émis un avis favorable concernant l’extension du port. Pour contrer cette décision, le Gardien a rencontré les différentes associations locales et départementales, clubs et magasins de glisse afin de fédérer et de protester contre ce projet en l’état. Le 20 mars 2013, SFE a participé à l'enquête publique en se prononçant contre le projet en l'état et en proposant ses alternatives. Dans cette réponse à l’enquête publique, nous exprimons notre opposition au projet d'aménagement tel qu'il est présenté, estimant qu'un rafraîchissement des structures existantes serait suffisant, notamment pour sécuriser et valoriser cette partie du littoral. Nous proposons dans un premier temps de restaurer les infrastructures portuaires sans extension afin de dynamiser l'activité de plaisance existante avant de proposer un aménagement complémentaire pour un espace dédié à la pratique d'activités nautiques.

Cependant, le 29 mai 2013, la commission d’enquête émet un avis favorable à l’aménagement de la partie sud de la plage de Bonnegrace et à l’extension du port.

Le Gardien

Éric est membre du collectif "Sauvons Brutal Beach".

Eric luce

02 août 2012 : Article dans Var Matin

24 août 2012 : RDV avec le Directeur des services techniques de la mairie de six-fours

14 septembre 2012 : Avis favorable de l'autorité environnementale (préfecture du Var) relatif au projet d'extension du Port Méditerranée publié.

18 février 2013 au 20 mars 2013 : Enquête publique

20 mars 2013 : Participation de SFE à l'enquête publique.

29 mai 2013 : La commission d'enquête émet un avis favorable pour l'amenagement de la partie sud de la plage de bonnegrace et l'extension du port Méditerranée.

A noter que la pétition argumentée contre ce projet, initiée par le collectif « Sauvons Brutal Beach » et signée par 1872 personnes dont les noms et adresses de messagerie des pétitionnaires ont été donnés en mains propres aux commissaires enquêteurs lors de l’enquête publique, a été délibérément écartée. Le droit d’expression de 1 872 personnes n’a donc pas été reconnu, au mépris de la réglementation en vigueur. Ceci sous prétexte du maire que la majorité des signataire n'étaient pas des habitants de Six-Fours alors que le spot de Brutal Beach est reconnu internationalement, ce qui explique ces signatures étrangères.

06 mai - 16 juin 2013 : évènement Brutal Wave Contest.

Chronologie des faits

Laisser un commentaire